En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

formatictitre.png

Nouvelles

Les opérateurs réclamaient un délai supplémentaire pour procéder à la régularisation des puces non i - le 22/04/2008 @ 11:22 par   elabweb
Interrogé hier sur les ondes de la radio Chaîne I, Mohamed Belfodil, président du conseil de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), a déclaré répondre positivement à la requête de certains opérateurs de téléphonie mobile qui ont réclamé un délai supplémentaire pour procéder à la régularisation des puces non identifiées jugeant que le mois arrêté par l’ARPT était loin d’être suffisant. Belfodil s’est, cependant, bien gardé de révéler la durée de ce délai se réservant ce verdict après l’évaluation qui aura lieu à l’expiration de la date-butoir fixée au 30 avril. Refusant de se soumettre à une quelconque pression comme qualifié par lui-même, le patron de l’ARPT s’est dit satisfait, jusqu’à présent, du déroulement de cette opération qui, de son avis, devrait se poursuivre sans perturbation.
Le président de l’ARPT confirme ainsi la déclaration qui l’a précédé émanant cette fois-ci de Boudjemaâ Haïchour, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication qui avait déjà donné le ton en soutenant que la possibilité d’allonger le délai n’était pas du tout exclue.

Nabila S.