En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

formatictitre.png

Nouvelles

Dès lundi, Google Meet sera gratuit pour tous - le 01/05/2020 @ 05:16 par djoudi

Dès lundi, Google Meet sera gratuit pour tous

De quoi faire de l’ombre à Zoom…

Zoom, Microsoft Teams, ou encore Skype connaissent un succès phénoménal depuis le début du confinement. Il est hors de question pour Google de rester à l’écart. C’est pourquoi la firme de Mountain View va mettre à disposition de tous gratuitement, Google Meet, son service de visioconférence habituellement dédié aux professionnels.

Si Google fait ce geste c’est notamment pour contrer Zoom qui a multiplié son nom d’utilisateurs quotidiens par 30 rien que sur la période de quarantaine, dépassant aujourd’hui la barre des 300 millions d’utilisateurs. En plus d’une certaine pointe de jalousie, Google estime également que Zoom n’est pas assez sécurisé. Depuis plusieurs semaines, Zoom est montré du doigt à cause d’un manque de rigueur et de nombreuses failles de sécurités qui ont notamment permis l’apparition du phénomène « zoombombing ». Ce concept vise à s’introduire dans une réunion sans y être invité et diffuser du contenu offensant, à caractère pornographique, ou bien souvent raciste.

Depuis quelques semaines, Google est même allé jusqu’à interdire à ses employés le logiciel pour des utilisations professionnelles. Dès lundi, tout le monde pourra donc profiter de Google Meet gratuitement. Voici maintenant plusieurs semaines que Google travaille pour peaufiner son service afin qu’ils rassemblent l’ensemble des caractéristiques attendues par les utilisateurs.

La semaine dernière, nous apprenions que de nombreuses nouveautés sont venues agrémenter le service, notamment l’augmentation du nombre de participants en simultané, ou encore la possibilité de partager un onglet Chrome pendant la réunion.

Dans le communiqué de presse envoyé par Google pour annoncer cette nouvelle, la firme de Mountain View a listé les mesures prises par rapport à la sécurité :

  • Nous proposons à l’organisateur du RDV en visio de nombreuses fonctionnalités de contrôle, telles que la possibilité d’admettre ou de refuser l’entrée à une réunion, et de désactiver ou de supprimer les participants, si nécessaire.
  • Nous n’autorisons pas les utilisateurs anonymes (c’est-à-dire sans compte Google) à participer à des réunions créées par des comptes individuels.
  • Les codes de réunion sont complexes par défaut et donc résistants à la «supposition» par force brute.
  • Les visioconférences Meet sont cryptées en transit et tous les enregistrements stockés dans Google Drive sont cryptés en transit et au repos.
  • Nous n’avons pas besoin de plugins pour utiliser Meet sur le Web. Il fonctionne entièrement dans Chrome et d’autres navigateurs populaires, il est donc moins vulnérable aux menaces de sécurité.
  • Sur mobile, nous proposons des applications Google Meet dédiées, que ce soit dans l’App Store d’Apple ou le Google Play Store.
  • Les utilisateurs de Meet peuvent inscrire leur compte dans le programme de protection avancée de Google, nos protections les plus robustes disponibles contre le phishing et le piratage de compte.
  • La sécurité et la confidentialité des services de Google Cloud sont régulièrement rigoureusement audités. Nos certifications mondiales peuvent permettre la conformité aux différentes exigences réglementaires telles que le RGPD et HIPAA, ainsi que COPPA et FERPA pour l’éducation.
  • Enfin, Google Cloud ne traite pas les données des utilisateurs Meet à des fins publicitaires et ne vend pas les données clients à des tiers.

Voilà de quoi vous rassurer si dès lundi vous envisagez de profiter de ce service gratuitement.