En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

formatic.png

 

FormaticTitre.png

 
 

Nouvelles

Microsoft et Mozilla en désaccord sur le futur du JavaScript. - le 07/11/2007 @ 21:45 par   Herrouz
Microsoft et Mozilla ne semblent absolument pas d’accord sur le développement du langage de script JavaScript. Les développeurs Brendan Eich, créateur du JavaScript et directeur technique de Mozilla, et Chris Wilson, architecte de la plateforme Internet Explorer, se sont livrés à un drôle de ping-pong par blogs interposés.

Le différent entre les deux hommes vient de l’évolution du JavaScript. Mozilla soutient la version 4 de l’ECMAScript, tandis que Microsoft met en avant son JScript. Tout allait plus ou moins bien jusque là, quand Chris Wilson a émis un avis qui a mis le feu aux poudres. Selon lui, la version 4 de l’ECMAScript représente trop de changements par rapport à l’actuel JavaScript, et devrait constituer un langage à part afin d'éviter la création de nouvelles fourches dans le code des pages web.

il ajoute : « Notre opinion est qu’une révolution dans l’ECMAScript serait plus facilement atteinte avec un langage entièrement nouveau. Nous pourrions ainsi supporter les utilisateurs actuels tout en libérant le nouveau langage de certaines contraintes (incluant la contrainte de supporter de manière performante les scripts de l’ancien langage dans le nouveau). »

Il regrette apparemment que les suggestions proposées par Microsoft n’aient pas été entendues par le Comité Technique de l’ECMAScript, ce que Brendan Eich réfute totalement. Selon le créateur du JavaScript, Wilson aura été mal informé sur le processus de développement de l’ECMAScript version 4, car le Comité était ouvert aux critiques, alors que Microsoft serait restée plutôt silencieuse.

« Au mieux, nous avons un conflit fondamental de visions et de valeurs techniques entre la majorité et la minorité » indique Eich. Il explique que Microsoft a travaillé durement sur les révisions 1 à 3 de l’ECMAScript mais n’a pratiquement plus rien fait une fois arrivée sur le trône des parts de marché des navigateurs. Aujourd’hui, la révision 4 de l’ECMAScript pointe le bout du nez, et Microsoft se sentirait menacée par une mise en conformité de son JScript laissé à l’abandon depuis huit ans.

Une histoire qui n’est certainement pas terminée.
                In "INpactitude : Mégazine Informatique en ligne", 05.11.2007.